Comment attirer une femme en oubliant les vieux mythes de la séduction traditionnelle

Est-il réellement possible d’attirer une femme et la faire tomber amoureuse sans se plier aux standards de la séduction traditionnelle ? La galanterie, la courtoisie et toutes ces choses ? Le temps défile et l’homme a davantage tendance à revenir sur ce qu’on lui appris pour séduire les femmes. Les codes de la séduction masculine nous incitent à sexualiser rapidement une discussion avec une femme, à l’impressionner par notre physique et avoir un rapport de séduction où l’homme se place comme conquérant de la femme. Aujourd’hui, il est possible d’aller à l’encontre de tous ces mythes et codes sociaux. Inviter une fille à boire un verre ne nécessite plus de devoir se la jouer mystérieux et désintéressé. Il faut savoir attirer l’attention d’une femme sans double rôle. Nous allons le voir dans cet article.

comment-attirer-femme

 

Attirer dans ses filets une femme sans jouer un rôle


Dans nos sociétés, il semble impossible de réussir à attirer une femme sans remplir un certain nombre de critères. L’amour semblerait être un processus inégalitaire où les hommes devraient posséder un grand nombre de qualités pour arriver à séduire une femme :

  • Avoir une attitude de mâle alpha
  • Etre doté d’un bon sens de l’humour
  • Manier le langage corporel
  • Ne pas être timide et entreprenant
  • Ne pas aller trop vite droit au but
  • Savoir jouer de son charme
  • Attirer l’attention d’une fille avec son regard de séducteur

Toutes ces qualités intrinsèques et propres à l’homme font partis des standards qu’il doit remplir pour plaire à une fille. Néanmoins, un mec qui n’a pas toutes ces compétences commencerait alors à jouer un rôle pour pouvoir les obtenir. Depuis le plus jeune âge, les coachs en séduction ont martelé dans la tête des hommes que le moindre petit détail négatif pourrait être rédhibitoire. Même chez les filles moches. On en est donc arrivé à une situation où les hommes essaient tous de se comporter de la même façon dans l’optique de correspondre à ses fausses attentes de la part des femmes. Aujourd’hui, il est totalement possible d’être attirant aux yeux d’une femme et la faire craquer sans avoir un sens de l’humour à couper le souffle et sans manier le langage corporel comme un dieu. Il y a tout d’abord la séduction passive, une des techniques de drague présentées sur ce blog qui a pour objectif de rééquilibrer le rapport de force entre les hommes et les femmes sur le marché de la séduction. Malheureusement, nos sociétés dictent (et ont toujours dicté) les comportements à adopter et la grande majorité des individus y ont répondu positivement. Les rôles de l’homme et de la femme sont dans l’absolu bloqués et inchangeables. Toutefois, un mec qui ose sortir de ces standards suscitera obligatoirement l’attention autour de lui. Certaines femmes seront tout simplement curieuses et chercheront à comprendre pourquoi il n’adopte pas le même comportement que tous les hommes et d’autres nanas trouveront ça séduisant car elles n’auront jamais été confrontées à un homme de ce type. Cette forme de séduction inversée où c’est à la femme d’aller à la rencontre des hommes est très bénéfique pour les mecs qui n’hésiteront pas à l’utiliser.  

Avez-vous déjà réussi à parler avec une fille et la draguer sans avoir à adopter une attitude de mâle alpha, avoir un style vestimentaire BCBG et une voix rauque ? Si oui, essayez de repenser à cet instant. Dans quel état d’esprit étiez-vous ? Passiez-vous la soirée seul ou avec des amis ? Les belles surprises en séduction arrivent quand on s’y attend le moins.

Attention : Il est important de noter qu’il ne s’agit pas de laisser aller ici. Bien entendu, vous devez prendre soin de vous un minimum si vous voulez attirer tous les regards.

En apprenant à vous comporter naturellement avec une fille, vous allez rapidement comprendre ce qui lui plaît chez vous mais aussi les attitudes à ne pas adopter pour ne pas tomber dans la friend zone. Le potentiel de séduction d’un homme augmente au fur à et mesure qu’il flirte avec les femmes puisqu’il aura connu plusieurs situations où il devra parfois jouer de son charme pour arriver à ses fins.

Avoir confiance en soi et ne pas être défaitiste

Ces deux critères, surtout le dernier, sont trop peu cités dans les formations de coaching en séduction. Et pourtant, avoir confiance en soi prime autant qu’avoir du charme pour courtiser une femme. Paradoxalement, on peut avoir confiance en soi sans être séducteur ou charmant mais à partir du moment où on a du charme, on détient une certaine confiance en soi. Sur les sites de rencontre, cette qualité n’est pas spécialement nécessaire puisqu’il s’agit de discussions par écran interposé. À l’inverse, si vous pratiquez la drague de rue par exemple, votre personnalité jouera un rôle très important. C’est elle qui dessinera votre état d’esprit du moment.

Si vous êtes de nature pessimiste, vous n’irez pas loin. On nous a toujours répété qu’il est difficile de draguer les filles. Réussir à obtenir un essai concluant en peu de temps n’existait pas et le fait d’avoir saccagé les hommes de ces fausses informations les ont rendu pessimistes. Ils tentent, tentative après tentative, mais sans réelle volonté d’y arriver. Ils ne croient pas en eux-mêmes et partent à la rencontre des femmes en ayant déjà en tête l’idée qu’ils vont échouer. Les atouts pour séduire une fille varient et sont totalement interchangeables. Néanmoins, être optimiste est une qualité à posséder pour attirer les bonnes filles. Si vous ne croyez pas en vous, comment voulez-vous conquérir la confiance d’une femme ? De vos gestes à votre expression du visage, il est essentiel de développer l’image d’un homme sûr de lui et de ses atouts. Ne cherchez pas à apprendre par cœur des phrases de drague préfabriqués ni de sortir sans cesse des compliments à une fille. Etre un séducteur, c’est avant tout savoir improvisé et agir avec spontanéité. Retenez bien que le physique est seulement un plus pour réussir à aborder une fille. Le reste est bien plus important.

Enfin, toujours dans cette optique de rester optimiste, savoir rebondir rapidement après un blanc avec une inconnue ou une situation gênante est le meilleur moyen pour développer votre confiance en vous.

La distribution des cartes en séduction est inégalitaire entre les hommes et les femmes. Est-ce pour autant que nos ancêtres n’allaient pas séduire le plus grand nombre de femmes dès qu’ils en avaient l’occasion ? Cette incapacité à accepter cette réalité empêche les hommes à développer leur optimisme et leur confiance en eux puisqu’ils se sentent déjà perdants dans ce jeu de séduction avant même d’avoir entamé la partie. Il n’est donc pas rare de voir des mecs agir par pur désespoir et parfois de façon maladroite en essayant d’embrasser une fille après 5 minutes de date lors du premier rendez-vous par exemple. Ce type d’erreur découle typiquement d’un manque de confiance en soi. Un homme serein et bien dans sa peau ne cherchera pas à se précipiter pour avoir du succès avec les femmes. Il prendra son temps puis en fonction de la situation présente, il jugera s’il est utile d’accélérer la cadence ou bien de rester au même rythme. Il restera optimiste tandis que le mauvais séducteur s’impatientera et deviendra de plus en plus pessimiste s’il n’arrive pas à embrasser la nana rapidement. Ce genre de réaction très présente chez les hommes est dû aux méthodes de séduction passées où on apprenait aux hommes d’agir vite sous peine d’être placé dans la friend zone. Or, chaque date est différent et il n’y a pas de méthode de séduction qui marche à tous les coups.

Au-delà de la drague physique, comment attirer une femme sur Internet ? Les mythes sur la séduction sont également bien présents sur les applications de rencontre. Nous avons une proportion de profils féminins moins élevée que les profils masculins et c’est généralement aux hommes d’envoyer le premier message à la fille. Les femmes ont naturellement plus de demandes sur ces plateformes que les hommes et peuvent donc se permettre d’être plus sélectives et regardantes. Les mecs en ont conscience et agissent encore une fois par désespoir en envoyant des messages bateaux, sans forme et uniquement dans le but de répondre aux critères de base définis par notre société : un compliment sur le physique ou la tenue vestimentaire de la fille en question. La séduction en ligne se compare à une recherche d’emploi. Un homme s’inscrit dessus comme il pourrait s’inscrire sur Pôle Emploi. Il a quelques expériences et compétences professionnelles mais rien de spécial pour se démarquer de la masse. Il tentera alors de se mettre en avant avec ses meilleures photos sur les applications. La première étape qu’il doit atteindre est la phase du premier message (le premier entretien) et la seconde phase si tout se passe bien est la rencontre physique (l’entretien de pré-embauche). Lors du jour du date (jour de l’entretien), il sera un peu stressé (le manque de confiance en soi) et ne réussira à capter l’attention de l’employeur (la femme). Il commettra même une erreur impardonnable en donnant une mauvaise réponse à l’une des questions du recruteur (shit test). Parfois, il réussira tout de même à conclure avec des femmes mais bien en-dessous de ses premières attentes. (la signature de contrat pour un emploi au SMIC tout en détenant un master)

On finit donc par penser que la drague facile est un mythe réservé à une minorité de mecs. (les pistonnés dans le monde du travail)

Conclusion

Les vieux mythes autour de la séduction ont rendu les hommes pessimistes. Ils persévèrent et continuent à draguer des filles mais ne savent pas comment attirer une femme et n’ont pas la réelle conviction qu’ils vont réussir ce qu’ils vont entreprendre. Alors, ils se rabattent vers des nanas plus moches car on leur a répété sans cesse qu’il fallait posséder toutes les qualités du monde pour réussir à séduire une fille. 

 

Laisser un commentaire