Définitions – Séduction, psychologie féminine et sociologie


Retrouvez ici toutes les définitions des notions abordées dans mon livre sur la séduction passive et sur le domaine de la séduction en général.


  • Phases d’immersion récurrentes : Concept utilisé à maintes reprises dans l’ouvrage La Séduction Passive pour les hommes : devenez séduisant naturellement auprès des femmes. Concept renvoyant au fait d’expérimenter et de découvrir de nouveaux horizons pour être confronté à des types de comportements méconnus dans le but de développer ses compétences en intelligence sociale.
  • Volonté de puissance : Concept tiré de la philosophie de Nietzche. En séduction, ce concept se définit par le fait d’aller au-delà de ses envies et désirs pour en découvrir des nouveaux et connaître des situations impensables sans cette volonté de chercher au-dessus de ce qui se présente à soi.
  • La reorganización : Concept se définissant par l’état de prise de conscience d’un homme à un instant T. Il s’agit du moment où un homme fait un bilan complet sur ce qu’il a accompli, sur ses connaissances, ses domaines de prédilection et ses faiblesses. Il fait en sorte de lister chaque élément qu’il jugera pertinent à analyser pour s’améliorer et ne pas se reposer sur ses lauriers sous peine de devenir moins performant.
  • L’apprentissage inconscient : Concept qui se définit par le fait d’accumuler de nouvelles connaissances naturellement sans chercher à en acquérir.
  • Un game : Moment où une femme vient enclencher une conversation avec un homme dans un lieu propice à la séduction.
  • Mindset : Etat d’esprit décontracté, détendu et relax afin de véhiculer de bonnes ondes autour de soi dans le but d’attirer les femmes.
  • Opportunité de séduction : Moment où un homme est dans le même espace qu’une cible et que cette dernière lui a envoyé plus de deux signaux.

Définition complète de la séduction :

De nos jours, il existe deux types de séduction : la séduction féminine et la séduction masculine. Pour les sciences sociales, ces deux notions sont très difficiles à cerner puisqu’elles peuvent être interprétées dans de nombreuses situations. Par exemple, un geste anodin dans un lieu qui n’est pas propice à la séduction peut laisser court à de multiples scénarios dans l’esprit de la personne visée et déclencher par la suite, une scène de séduction. Au-delà du rapport amoureux, la séduction est avant tout un rapport social entre deux individus mais également un rapport de pouvoir puisqu’elle classifie les personnes entre elles. Ainsi, quelqu’un étant doté d’une réelle force en séduction sera plus en mesure d’avoir l’ascendant sur d’autres personnes du même sexe plus désavantagés. Les rôles de séducteur et séductrice sont représentés partout. Dans la littérature, dans l’art contemporain, dans les pièces théâtrales, dans les opéras.  Le terme “séduction” vient du terme latin “seducere” qui signifie “conduire à soi”. De manière plus simple, le fait de séduire renvoie à une action que va entreprendre un individu dans le but d’obtenir le consentement de la personne visée par cette action. 

Une réflexion sur “Définitions – Séduction, psychologie féminine et sociologie

Laisser un commentaire