Définitions – Séduction, psychologie féminine et sociologie


Retrouvez ici toutes les définitions des notions abordées dans mon livre sur la séduction passive et sur le domaine de la séduction en général.


  • Phases d’immersion récurrentes : Concept utilisé à maintes reprises dans l’ouvrage La Séduction Passive pour les hommes : devenez séduisant naturellement auprès des femmes. Concept renvoyant au fait d’expérimenter et de découvrir de nouveaux horizons pour être confronté à des types de comportements méconnus dans le but de développer ses compétences en intelligence sociale.
  • Volonté de puissance : Concept tiré de la philosophie de Nietzche. En séduction, ce concept se définit par le fait d’aller au-delà de ses envies et désirs pour en découvrir des nouveaux et connaître des situations impensables sans cette volonté de chercher au-dessus de ce qui se présente à soi.
  • La reorganización : Concept se définissant par l’état de prise de conscience d’un homme à un instant T. Il s’agit du moment où un homme fait un bilan complet sur ce qu’il a accompli, sur ses connaissances, ses domaines de prédilection et ses faiblesses. Il fait en sorte de lister chaque élément qu’il jugera pertinent à analyser pour s’améliorer et ne pas se reposer sur ses lauriers sous peine de devenir moins performant.
  • L’apprentissage inconscient : Concept qui se définit par le fait d’accumuler de nouvelles connaissances naturellement sans chercher à en acquérir.
  • Un game : Moment où une femme vient enclencher une conversation avec un homme dans un lieu propice à la séduction.
  • Mindset : Etat d’esprit décontracté, détendu et relax afin de véhiculer de bonnes ondes autour de soi dans le but d’attirer les femmes.
  • Opportunité de séduction : Moment où un homme est dans le même espace qu’une cible et que cette dernière lui a envoyé plus de deux signaux.

Définition complète de la séduction :

De nos jours, il existe deux types de séduction : la séduction féminine et la séduction masculine. Pour les sciences sociales, ces deux notions sont très difficiles à cerner puisqu’elles peuvent être interprétées dans de nombreuses situations. Par exemple, un geste anodin dans un lieu qui n’est pas propice à la séduction peut laisser court à de multiples scénarios dans l’esprit de la personne visée et déclencher par la suite, une scène de séduction. Au-delà du rapport amoureux, la séduction est avant tout un rapport social entre deux individus mais également un rapport de pouvoir puisqu’elle classifie les personnes entre elles. Ainsi, quelqu’un étant doté d’une réelle force en séduction sera plus en mesure d’avoir l’ascendant sur d’autres personnes du même sexe plus désavantagés. Les rôles de séducteur et séductrice sont représentés partout. Dans la littérature, dans l’art contemporain, dans les pièces théâtrales, dans les opéras.  Le terme “séduction” vient du terme latin “seducere” qui signifie “conduire à soi”. De manière plus simple, le fait de séduire renvoie à une action que va entreprendre un individu dans le but d’obtenir le consentement de la personne visée par cette action. 

Comment peut-on définir la séduction passive masculine

seduction-passive

Introduction à la séduction passive

Avant d’entrer dans des analyses poussées, clarifions au maximum ce que signifie ce concept de séduction passive. Des hommes pensent que cette technique ne peut fonctionner que pour les femmes. En revanche, d’autres hommes, un poil plus curieux, n’arrivent pas à définir ce concept mais souhaitent tout de même en savoir plus. Idée ingénieuse ou énième concept bidon ? C’est à vous d’en juger. Néanmoins, vous aurez appris quelque chose : les hommes ne sont pas dans l’obligation de courtiser ouvertement une femme pour attirer son attention ni de se montrer indifférents pour conclure avec elle. En revanche, il peut faire en sorte qu’une femme soit naturellement attirée par lui. La femme devient alors séductrice. Quant à l’homme, il pratique alors ce qu’on appelle “la séduction passive”. Comment séduire les femmes ? Comment avoir l’attitude de drague gagnante et mener le jeu de séduction à son avantage ? Nous allons le voir dans cet article.

Définition

La séduction passive englobe plusieurs domaines. À elle toute seule, elle ne signifie pas grand chose. Ce n’est pas pour autant qu’elle ne reste pas une technique de séduction efficace et puissante pour tout homme souhaitant changer son état d’esprit pour plaire aux femmes. À la frontière entre la psychologie, le développement personnel et les neurosciences, la séduction passive se présente comme l’idée de préparer réellement son esprit à l’opportunité de séduction.

La séduction passive se présente comme l’idée de préparer réellement son esprit à l’opportunité de séduction.

Qu’est-ce que cela veut bien dire ?

Dans une journée, on est en moyenne confronté 3 fois à une opportunité de séduction : le matin lorsqu’on arrive au travail/à l’école et qu’on salue ses collègues/camarades, le midi si on déjeune au sein du restaurant d’entreprise ou dans un bistrot et en fin de journée si on se décide à aller boire un verre avec ses collègues au bar ou aller au café du coin avec ses camarades de classe. Les opportunités ne manquent pas. Les hommes font fausse route quand ils mettent leur esprit en phase de séduction dans des instants de la journée où il ne devrait pas l’être. Ainsi, ils dérèglent leur cerveau face aux véritables opportunités qu’ils pourraient saisir. Dès lors, lorsqu’une possibilité arrive à eux, ils échouent. Pas parce qu’ils sont moches ou repoussants. Mais plutôt parce que leur esprit n’a pas été préparé à l’opportunité de séduction de la meilleure des manières. L’homme traditionnel aime séduire, aborder des femmes et les faire craquer. Le passif, lui, aime être dragué et charmer une femme subtilement. Mais surtout, quand il le faut. En phase de dating, il est détenteur d’un force de séduction considérable. Certains hommes n’ont pas conscience de leur pouvoir d’attirance ni de l’importance du langage corporel en séduction. Aborder efficacement, ça signifie être pragmatique et se laisser porter par son instinct. Vous devez vous mettre cette idiome en tête : “j’aime plaire et le fait de plaire au sexe opposé renforce mon côté de mâle séduisant”. Plus que jamais, le plaisir de séduire doit être en vous. Bien plus que le fait de conclure au premier rendez-vous ou de rendre une fille amoureuse par exemple.

Lisez mon e-book et devenez un séducteur passif. Désormais, ce sont les femmes qui viendront vous draguer.

Dans ce premier article introductif, nous donnerons trois définitions de ce qu’est la séduction passive :

  1. Attitude qui repose sur un oubli volontaire de la situation de séduction pour ne pas agir uniquement en fonction de ses désirs et pulsions sexuelles du moment.
  2. Le fait de s’imprégner des codes de séduction féminine (passivité, attraction, …) aux capacités de l’homme (charisme, posture, galanterie, …) pour être en mesure de devenir attirant naturellement.
  3. L’idée de préparer réellement son esprit à l’opportunité de séduction.

Origine du concept

D’où est né ce concept ? Plusieurs spécialistes réputés de la psychologie humaine ont analysé les relations homme-femme dans notre société. David Buss, chercheur et théoricien américain, a longtemps réfléchi sur l’évolution du désir. Il s’est tout particulièrement intéressé au désir féminin. Il liste 6 critères d’attraction chez les femmes :

  1. Le statut économique
  2. Le statut social
  3. L’humour/l’intelligence
  4. L’apparence
  5. L’intelligence sociale
  6. La confiance en soi

Ici, nous nous intéresserons uniquement aux trois derniers critères. Pourquoi ? Tout simplement parce que les trois premiers relèvent de la séduction traditionnelle : à savoir être un séducteur en tant qu’actif. Or, ce que nous souhaitons vous apprendre, c’est de vous comporter en tant que passif afin d’obtenir ce que vous n’arriviez pas à acquérir en tant qu’actif : la femme. Il faut savoir que les cas de harcèlement sont en hausse en France. La drague de rue devient très mal vue. C’est donc tout à votre avantage d’apprendre les techniques de drague passives.

Le fait de s’imprégner des codes de séduction féminine (passivité, attraction, …) aux capacités de l’homme (charisme, posture, …) pour être en mesure de devenir séduisant naturellement.

Howard Gardner, dans son ouvrage intitulé Théorie des intelligences multiples (1993), mettait en avant plusieurs types d’intelligence chez l’adulte. Nous retrouvons donc l’intelligence linguistique, l’intelligence logico-mathématique ou encore l’intelligence interpersonnelle. En ce qui nous concerne, nous resterons focalisés sur la dernière. L’intelligence interpersonnelle se définit par la capacité à anticiper l’apparition d’un comportement. En effet, une fois que vous êtes en possession de ce skill, vous serez en mesure de comprendre comment et quand une femme va mais surtout quelles circonstances font qu’elle puisse se placer en tant qu’actrice dans un cadre lié à la séduction et venir à votre rencontre. Néanmoins, ceci demande de l’exercice et de la rigueur. En tant que coach en séduction, je suis en mesure de vous accompagner dans ce long périple. Contrairement aux idées reçues, une femme sait se montrer entreprenante et draguer un homme dès lors qu’il attire son attention.

Ce que je n’aime pas dans la séduction, c’est quand les gens donnent une fausse image d’eux-mêmes.

Sophie Marceau

Votre intelligence, votre apparence, elles ne se décolleront jamais de votre personne. En revanche, la confiance en soi peut se perdre selon les aléas de la vie auxquels vous devrez (ou non) faire face.

Etablir un contact physique n’est pas forcément nécessaire pour discuter avec une fille. Bien qu’être timide ne pourra pas jouer à votre avantage, un jeu de séduction gagnant avec une femme en drague passive par :

  1. Capter son regard
  2. Attirer son attention
  3. Montrer votre confiance en vous
  4. Rencontrer un maximum de personnes pour augmenter vos chances d’attirer les femmes qui vous plaisent
  5. Lui montrer que vous passez un excellent moment mais que sa présence n’est pas indispensable pour vous

Plaire aux filles passivement passe nécessairement par ces 4 étapes. Sur Internet, il existe plein de formations pour apprendre à séduire. Personnellement, je considère qu’elles sont uniquement utiles si vous souhaitez draguer en boîte de nuit (en étant actif) ou draguer sur Facebook, Tinder ou autre site de rencontre. Savoir séduire, c’est réveiller l’appétit sexuel présent chez chaque femme dans des moments où il est au plus bas. Les mecs passifs n’ont pas peur de se mettre en retrait pour aller conquérir une demoiselle. Puis, sachez-le, les femmes n’ont pas peur d’aller aborder un inconnu. Elles le font quand elles n’arrivent pas attirer le regard des hommes. Elles peuvent séduire autant qu’un homme dans un club par exemple et ce, sans aucune gêne. Pourquoi ne le font-elles pas ? Car draguer est censé être un acte réservé aux hommes. Notre culture occidentale a systématiquement tout fait pour que nous ayons cette vision de la séduction. En commençant par les séries télévisées aux rôles des uns et des autres dans la société, tout a été régi pour que l’homme soit actif et la femme, passive. Or, l’art et le besoin de séduire est présent chez les deux sexes.