Comment avoir la tchatche avec les filles : les 7 points à connaître

Vous avez toujours été jaloux de ce mec populaire au lycée qui pouvait parler avec n’importe qui. Malgré tous vos efforts, rien n’y fait : vous n’y arrivez pas. Mais alors, comment avoir la tchatche ? Comment ne plus être timide et oser s’affirmer devant les autres ? Avoir des sujets de conversation passionnants à raconter lorsque l’on fait des nouvelles rencontres ? Dans cet article, vous découvrirez toutes les petites astuces à connaître pour développer votre tchatche. En séduction, c’est l’une des premières qualités que vous devez posséder. Elle n’est pas simple à acquérir, surtout si vous êtes de nature très réservé, mais avec du travail et de la persévérance, nul doute que vous parviendrez à vos fins.

avoir-la-tchatche

Comment avoir la tchatche avec les filles

Pour séduire une fille, il est essentiel de pouvoir entamer une discussion avec elle. Et pour cela, vous devez avoir la tchatche. Comment est-ce que l’on développe ? Comment est-ce qu’on trouve des sujets de conversation sur lesquels discuter ? Ce n’est pas simple et surtout ce n’est pas inné ! Il n’est pas rare de voir des mecs totalement à l’aise avec cette pratique. Tandis que d’autres auront sûrement plus de mal. Mais ce n’est pas une raison pour baisser les bras. Le travail finit toujours par payer.

Par définition, un mec qui a la tchatche, c’est un mec qui sait discuter autour de sujets divers et variés et entretenir une vraie discussion à ce propos. Bien souvent, les hommes ont du mal à discuter sur tout et n’importe quoi. Prenons l’exemple d’un mec en soirée :

Pierre est dans un bar avec un ami et son cercle de potes qu’il ne connaît pas. Après quelques minutes d’écoute, Pierre n’arrive pas à s’intégrer dans la discussion et avoir un sujet de conversation avec l’un de tes protagonistes présents à la soirée. Il n’est absolument pas timide de nature mais il a beaucoup de mal à amorcer une véritable discussion avec quelqu’un qu’il ne connaît pas. En clair, il n’a pas énormément de tchatche.

Avant de vouloir avoir la tchatche avec les filles, il faut d’abord l’avoir avec des inconnus et donc des mecs. Comment voulez-vous avoir de bonnes relations sociales avec les filles si vous n’êtes pas capable d’en avoir avec des hommes ? C’est pour cela que vous devez faire des nouvelles rencontres et sortir de votre zone de confort. Si vous restez systématiquement avec le même cercle d’amis, vous discuterez toujours des mêmes sujets de conversation et votre intellect ne sera plus stimulé. Dès lors, vous ne serez plus capable d’amorcer une discussion sur un sujet qui vous est méconnu.

S’entraîner à discuter avec n’importe qui

C’est le premier exercice à bien savoir mener lorsque l’on souhaite plaire aux filles. Apprendre des phrases par cœur est sans intérêt. Ce qu’il faut faire, c’est de diversifier ses centres d’intérêt, avoir des expériences vécues et des trucs à raconter. Ce n’est que comme ça que vous deviendrez de plus en plus à l’aise avec des inconnus sans avoir peur du fameux moment de silence car vous n’avez plus rien à raconter. Alors, apprenez à sortir de votre zone de confort. Par exemple, vous pouvez aller dans un endroit où vous n’avez pas l’habitude d’aller une fois par semaine. Les bars de rock ne vous disent-rien ? La musique n’est pas spécialement à votre goût ? Ce n’est pas un problème. Prenez un pote à vous et allez-y. La différence avec les lieux que vous avez l’habitude de fréquenter, c’est que vous serez dans l’obligation de faire des efforts pour vous assimiler à la foule. Dans votre bar préféré, vous savez déjà comment les choses se passent. La population a bien souvent les mêmes sujets de conversation que vous donc c’est plus simple. Dans cette situation, vous allez devoir vous dépasser un peu plus et c’est excellent pour apprendre à discuter avec n’importe qui. Même sur des sujets qu’on ne maîtrise pas spécialement.

Bonus : N’hésitez pas à interpeller et discuter avec des inconnu(e)s dans la rue. En apprenant à vous mettre dans des situations de déconfort, vous deviendrez de plus en plus à l’aise avec les filles. Attention néanmoins à ne pas être trop intrusif. Il se peut qu’une personne soit pressée et n’ait pas le temps de discuter avec vous. Dans ce cas là, n’insistez pas et restez surtout cool. 👌

Soyez ouvert d’esprit

Pour séduire une fille, il faut être ouvert d’esprit et accepter ses différences. Un homme qui a la tchatche sait faire la part des choses. Dès lors, ne soyez pas dans le jugement et laissez-vous entraîner dans des discussions qui ne vous chauffaient pas au départ. Souvent, des mecs se trouvent charismatiques et ouverts d’esprit mais refusent toute conversation dès lors que le sujet s’écarte de ce qu’ils aiment. La solitude, le désir de rester dans son coin quand quelque chose ne vous intéresse pas, ce n’est pas ça qui vous aidera à avoir la tchatche. Les femmes aiment les mecs ouverts d’esprit et prêts à s’intéresser à ce qu’elles aiment par-dessus tout. Donc, si vous êtes constamment dans la critique, vous n’irez pas loin.

Bonus : Un mec ouvert d’esprit peut s’ouvrir tous les champs des possibilités. Il peut réussir à séduire n’importe quelle femme car il saura s’adapter à elle et à son environnement. C’est une qualité essentielle que tout homme se doit de posséder pour réussir à draguer toutes les femmes. 🍑

Apprenez à être à l’écoute

Avant même de vouloir aborder une femme, lui parler et peut-être tenter de la séduire par la suite, vous devez apprendre à l’écoute. Une discussion, c’est un dialogue entre deux personnes ou plus donc si vous passez votre temps à monopoliser la parole, pas certain que la nana apprécie. En revanche, lorsqu’elle semble vous exposer un sujet ou une chose qui lui tient à cœur, écoutez-la. Soyez patient et ne cherchez pas à l’interrompre sauf si cela est vraiment justifié. En agissant ainsi, vous pourrez retenir des détails sur lesquels rebondir juste après. Savoir parler avec une fille, c’est aussi savoir l’écouter. Beaucoup de mecs oublient ça car ils perçoivent les choses uniquement d’une manière binaire : soit ils pensent qu’ils doivent monopoliser la parole, soit que la fille doit alimenter la conversation à elle toute seule. Si vous avez un point de vue différent avec ce qu’elle expose, argumentez juste après son propos. Elle sentira que vous avez prêté attention à ce qu’elle vous a dit et elle appréciera malgré le fait que vous n’êtes pas en accord avec ses arguments. Plusieurs études, dont une de Pascal Hostachy, auraient démontré que les femmes parlaient beaucoup plus que les hommes. En effet, une femme prononcerait 20.000 mots tandis qu’un homme serait à 7.000 mots. Cette affirmation est fausse. Donc, ne pensez pas que ce soit systématiquement à la fille d’alimenter une conversation. Vous avez également votre carte à jouer.

Soyez intéressant et pertinent

Pour avoir la tchatche avec les filles, vous devez être pertinent et avoir des vrais arguments quand vous êtes en train de débattre avec une femme. Si vous vous contentez de répondre “oui”, “non”, “je suis d’accord avec toi”, “ouais c’est vrai, t’as raison”, “non mais de ouf c’est tellement ça”, qu’est-ce que vous apportez de plus à la discussion ? Pour vous rendre intéressant, vous devez tout d’abord développer votre intelligence sociale. Essayez de comprendre ce qu’elle ressent, ce qui l’affecte et les choses sur lesquelles elle semble moins impactée. Si vous ne savez pas ce qu’est une discussion pertinente, vous pouvez regarder des vidéos YouTube où les interviewés répondent à des questions sur un sujet spécifique pendant de longues minutes. Ainsi, vous verrez comment bien mener de bout en bout son argumentaire et surtout, le rendre intéressant. C’est là que l’intonation et le débit de votre voix entrent en jeu. Ne cherchez pas à vous rendre intéressant par-dessus tout sinon l’effet inverse risquera de se produire. En revanche, si vous avez une bonne culture générale et que vous prêtez attention à beaucoup de sujets alors vous serez en mesure d’apporter une réponse avec des choses que la nana en face de vous ne connaît peut-être pas. Ainsi, vous allez commencer à l’intriguer et marquer des points. Elle sera à votre entière écoute. Profitez-en pour bien manier votre langage corporel pour apporter plus de vie à votre discours. Votre posture, la manière dont vous la regardez quand vous lui parlez, votre sourire… tout cela apporte du poids à votre discours.

Avoir la tchatche avec les filles en ayant des bons sujets de conversation

Il n’y a pas de techniques pré-faites pour avoir la tchatche avec une fille. Néanmoins, vous devez apprendre à discuter des bons sujets de conversation avec une fille. En général, parler de philosophie ou de physique quantique n’est pas l’idéal car ce ne sont pas des sujets auxquels elles prêtent un grand intérêt. Certes, vous pouvez vous cultiver de votre côté ou en parler à des amis mais éviter d’en parler lors de votre premier date par exemple. Surtout quand vous ne savez pas ce qui plaît à la nana ! Faire sortir une fille de son petit coin déclenchera un déclic qui permettra d’en savoir plus sur elle et ainsi, savoir sur quoi enclencher une discussion.

Privilégiez les questions ouvertes

Avant d’avoir une liste de sujets, apprenez à garder toujours les questions ouvertes quand vous lui posez une question. Autrement, elle vous répondra par un simple “oui” ou “non” et ça s’arrêtera là. Imaginons qu’elle soit de retour en France après son échange universitaire en Allemagne et qu’elle a eu l’occasion de faire un tandem linguistique français – allemand. Elle souhaite à tout prix vous en parler car ce souvenir déclenche en elle des émotions positives. Néanmoins, si après cinq minutes de discussion, la seule chose que vous avez à lui demander c’est “est-ce que t’as pu progresser en allemand du coup ?”, sa réponse sera sûrement un oui ou non. Cette question ne peut pas permettre de poursuivre la discussion, rebondir sur un autre sujet de conversation. Privilégiez plutôt quelque chose comme “pourquoi t’as choisi l’allemand tu comptes t’expatrier là-bas ?”. Avec une question comme ça, vous pouvez être sûr que la nana va vous parler pendant de longues minutes… la tchatche au féminin quoi ! Les expériences vécues sont souvent les sujets sur lesquels on aime beaucoup parler car elles nous véhiculent de bonnes ondes. Alors, essayez d’axer vos discussions autour de ces moments quand vous discutez avec une nana.

Bonus : Si vous tombez sur une fille qui ne semble pas avoir beaucoup de choses à raconter, essayez de stimuler son imagination. Essayez de voir ce qui lui plaît et ce qui la passionne dans la vie puis orientez la discussion et vos questions autour de cela. Ce n’est pas simple à faire car certaines filles sont très réservées et ne s’ouvrent pas facilement. Néanmoins, vous avez tout à y gagner si vous y arrivez. ✅

Apprenez à parler de vous

Plaire à une fille, ce n’est pas seulement l’écouter et lui faire les yeux doux. Il faut savoir et apprendre à parler de vous. Beaucoup de mecs n’osent pas se dévoiler pour garder un côté mystérieux. Bien entendu, il ne faut pas lui raconter toute votre vie jusqu’à la dernière fois où vous êtes resté quinze minutes aux toilettes. Néanmoins, rester trop mystérieux peut aussi vous porter préjudice. Pire encore, la nana pourrait se dire que vous n’êtes pas bavard, que vous n’avez pas grand chose à raconter ou que rien ne semble vous transcender dans la vie. Un gars dans la solitude ne déclenchera aucun désir à une femme. Si elle a cette image de vous, vous partez déjà avec des points en moins. Donc, libérez-vous ! Si vous êtes récemment parti faire un voyage dans un pays d’Outre-Manche, racontez-lui ! Dites-lui ce qui vous a plu durant le voyage, les rencontres que vous avez pu faire. Si vous avez eu une expérience insolite, parlez-en lui également. Elle trouvera ça cool et intéressant que vous lui racontez une petite partie de votre vie. Les sorties font marquer des points dans les expériences de la vie. Elles font grandir et elles vous rendent également plus intéressants vis-à-vis des autres. Notamment auprès des femmes. Si vous êtes timide ou un peu réservé, le développement personnel peut être une bonne pratique pour vous aider à surmonter vos peurs et à vous ouvrir plus. Voyez votre vie comme des expériences dans les jeux RPG. Au départ, vous incarnez un personnage puis vous essayez de le faire progresser au fil de sa quête. Il découvre alors de nouvelles choses et se met à maîtriser de plus en plus de sujets. Quand on fait du développement personnel, le processus est quasiment similaire.

Ayez des conversations animées

Les discussions banales de type “et sinon, tu viens d’où ?” n’intéressent personne. Bien souvent, il s’agit de questions pour combler un vide dans une conversation. Apprenez à avoir des conversations animées : cela passe par des anecdotes marrantes, des choses insolites que vous avez pu voir en vous baladant au coin de la rue un doux soir d’été. Il faut apporter de la matière à vos réponses. Pour cela, il est important de savoir bien rebondir quand une fille vous parle. Si elle vous expose le dernier film qu’elle a vu et que vous n’en connaissiez même pas l’existence, apprenez à bien retourner la discussion. Est-ce qu’elle a parlé d’un lieu, d’un acteur en particulier ? Si oui, vous pouvez rebondir dessus et amorcer sur un autre sujet de conversation où vous serez plus à l’aise.

Finalement, avoir la tchatche avec une fille n’est pas inné. Certains mecs, particulièrement chanceux, peuvent être intéressants de nature. Toutefois, pour se rendre vraiment intéressant, il faut être curieux et ne pas hésiter à aller explorer de nouveaux horizons. C’est en allant à la rencontre des autres qu’on devient ouvert d’esprit et plus apte à discuter de sujets qui ne semblaient pas nous intéresser au départ. Un mec qui a la tchatche avec les filles se prend des râteaux mais c’est tout à fait normal. Vous devez enlever de votre tête l’idée de faire un sans-faute lorsque vous vous mettez à séduire une fille. Certaines nanas seront plus intéressés par votre personnalité et ce que vous dégagez tandis que d’autres se montreront plus réticentes voire totalement opposées à l’idée d’enclencher une discussion avec vous. Il faudra alors vous y faire et ne pas chercher à insister. Passez rapidement à autre chose quand c’est le cas afin de ne pas détruire votre confiance en vous.

En résumé, voici les 7 conseils à suivre pour développer sa tchatche avec les filles :

  1. S’entraîner à discuter avec n’importe qui
  2. Etre ouvert d’esprit
  3. Apprendre à être à l’écoute
  4. Etre intéressant et pertinent dans ses réponses
  5. Privilégier les questions ouvertes
  6. Apprendre à parler de soi
  7. Apprendre à mener des conversations animées

 

Comment devenir un bon séducteur : Les comportements à adopter et à éviter

Comment devenir un bon séducteur, séduire les femmes sans insister tout en restant attirant et conserver son statut de mâle ? Obtenir 15 femmes en l’espace d’un mois ne fera pas forcément de vous un bon séducteur. Tout dépend du processus de séduction que vous aurez adopté. Si vous avez réussi à draguer à une fille après un nombre incalculable de tentatives, c’est que votre stratégie n’était sûrement pas la bonne. Certains hommes n’ont pas conscience des comportements à éviter lorsqu’ils se mettent à flirter avec une fille. Avoir du succès auprès des femmes passe par l’adoption d’un type de comportement précis afin de ne pas être catalogué dans la catégorie de “mec forceur”. 

comment-bon-seducteur

Les 3 typologies de séducteurs insistants

Comment pouvons-nous définir un mec trop insistant ? Généralement, c’est un homme avec peu d’expérience en séduction. Au départ, il pensera bien faire en se montrant gentil. Les premiers signaux positifs commencent à se faire voir . Néanmoins, c’est ici que le séducteur insistant commencera à faire ses premières erreurs en se montrant maladroit. Alors que la fille intéressée semblait lui montrer qu’elle était attirée par lui, la maladresse du mec fera pencher la balance en sa défaveur. Il existe plusieurs types de mecs lourds. En voici 3 exemples :

  • Le lourdaud léger
  • Le forceur traditionnel
  • Le mec insupportable

Le lourdaud léger

Le lourdaud léger est celui qui insiste légèrement uniquement quand il sent que c’est nécessaire. Par exemple, s’il se retrouve dans une situation où il a déjà embrassé une femme et qu’il doit jouer de son charme pour aller plus loin. En théorie, puisqu’il est déjà validé auprès de la fille, c’est qu’il lui plaît. Toutefois, plusieurs facteurs peuvent rendre une femme réticente même si elle vous a déjà montrée ouvertement qu’elle n’était pas insensible à vous. Elle finira donc par se braquer quand vous essayerez d’aller plus loin. Le travail de séduction a déjà porté ses fruits et le lourdaud léger cherchera à manier de son langage corporel pour déclencher une réaction chez la femme. Si cette dernière se montre toujours réticente à ces avances alors il arrêtera ce qu’il aura entrepris. Selon le profil de femmes que vous avez en face de vous (femme timide, femme plus âgée, une inconnue que vous voyez pour la première fois, une fille intéressée et ouverte, …), vouloir aller trop vite peut vous porter préjudice. Finalement, il s’agit du seul type de  comportement qui peut être accepté par les filles en société. Ces mecs savent manier leurs gestes avec délicatesse et connaissent leurs limites. Les femmes aiment les hommes qui savent accepter un refus. Lorsqu’un mec de cette typologie de dragueurs arrive à séduire et convaincre une femme d’avoir une relation avec lui, il peut être classé dans la catégorie des bons séducteurs.

Le forceur traditionnel

Comment devenir un bon séducteur et arrêter d’insister auprès des femmes ? Nous allons voir le profil de mec qui ressortent le plus souvent lorsqu’on entend des plaintes des femmes sur les hommes : le forceur traditionnel. Généralement, c’est le type de mec qui arrive en boîte de nuit et qui souhaite attirer dans ses filets toutes les filles. Elles peuvent être à son goût comme ne le pas l’être. Son seul objectif est de vouloir aborder un maximum de femmes pour maximiser ses chances de plaire à l’une d’entre elles et ne pas repartir à la fin de la soirée. Alors qu’il cherche à conquérir par tous les moyens une femme, il provoquera l’effet inverse. En boîte de nuit, il se dirige vers sa première cible et après quelques longues minutes de flirt, il se voit prendre son premier refus. Il reste tout de même déterminé et continuera à persévérer malgré le refus catégorique de la fille. Pour les féministes, on s’approche déjà petit à petit de l’harcèlement. Un peu plus tard dans la soirée, il tentera d’embrasser sa cible alors qu’aucun signal ne semblait montrer une quelque ouverture. Il est possible qu’il réussisse à en embrasser quelques unes. En effet, les femmes sont souvent lassées de faire face à des mecs insistants en boîte de nuit. Elles se décident alors de les embrasser uniquement dans le but de calmer leurs pulsions et espérer qu’ils s’en aillent après avoir obtenu ce qu’ils voulaient. Malheureusement, ce n’est pas le cas la plupart du temps. Après avoir embrassé la nana, ils vont insister encore plus pour essayer d’avoir un rapport sexuel à la fin de soirée. La femme refuse et ça se termine généralement en clash. Ce type de séducteur n’aura jamais du succès auprès des femmes pour la simple et bonne raison que l’art de séduire doit être manié avec finesse et délicatesse. Un forceur ne sera jamais attirant pour une fille puisqu’il ne saura attirer son attention qu’en se montrant désagréable.

L’art de la séduction est un art qui se manie avec finesse et délicatesse que seul les bons séducteurs maîtrisent.

Le mec insupportable

Voici désormais le troisième type de mec insistant et repoussant auprès des femmes : le mec insupportable. Ce dernier est tout particulièrement coriace et tenace. Il n’abandonne jamais même s’il sait parfaitement que son game est voué à l’échec. Pour lui, une femme doit se soumettre à ses pulsions et désirs. Il la considère bien souvent comme un objet et ne trouve pas normal qu’une femme puisse refuser ses avances. Illustrons ce propos par un exemple. Par exemple, le mec fait le premier pas à l’université et va discuter avec une fille. À la fin de leur discussion, il réussit à obtenir son numéro de téléphone. Ils commencent alors à s’envoyer quelques messages et à s’appeler plusieurs fois mais la synergie n’est pas présente. La femme ne semble absolument pas attirée par le mec qui commencera à perdre tout son potentiel de séduction et deviendra petit à petit agressif. Lorsqu’il constate que la situation ne changera pas, il commencera à insulter la femme en question, lui faire du chantage affectif ou même la menacer afin d’obtenir ce qu’il souhaite. Il n’hésitera pas également à la spammer de messages jour et nuit (même si celle-ci ne répond pas) pour susciter une quelconque réaction chez elle. Ces techniques de séduction sont contraires à ce qu’un homme doit faire pour séduire une fille et elles ne marcheront absolument jamais. Il ne risque même pas de finir dans la friendzone en se comportant ainsi ! Ce type de mecs est très reconnaissable sur les applications de rencontre. Généralement, ils pensent que le simple fait de matcher avec une fille sur Tinder leur enlève le besoin de séduire la femme ensuite. Dès lors, s’ils n’obtiennent pas une réponse à leur premier message, ils vont se montrer insistants et irrespectueux. 

Adopter un comportement qui déclenchera le désir chez la femme

Le désir féminin est une notion capitale en séduction. Tous les hommes devraient s’y intéresser avant de vouloir flirter avec une fille. En forçant une fille à avoir une relation avec vous, on enlève tout le désir que la séduction est censée provoquer chez elle. Un bon séducteur sait déclencher et faire durer le suspens chez sa potentielle partenaire. C’est ce même suspens qui crée le désir chez la femme. Elle souhaitera savoir ce qui se cache sous votre carapace. Elle commencera à devenir naturellement attirée par votre personne. À l’inverse, le forceur adoptera un comportement qui ne fera qu’évincer ce désir chez les cibles.

Un séducteur sait déclencher et faire durer le suspens chez sa potentielle partenaire. C’est ce même suspens qui crée le désir chez la femme.

Quand on cherche à conquérir une femme, il faut savoir être détendu et jouer de son charme. Un trait de comportement est souvent remarquable chez les mecs lourds : ils sont nerveux avant même d’entamer une discussion avec une fille. Bien souvent, ils se montrent tendus (et très certainement frustrés) à un tel point qu’ils n’arrivaient pas à canaliser leurs envies et se sentent dans l’obligation de les montrer ouvertement. Sauf que c’est ce qui repousse catégoriquement les femmes. Même si elles savent que vous avez des pulsions, c’est le fait de savoir jouer avec celles-ci, de les contrôler et les montrer quand c’est nécessaire qui vous rendra attirant. Un homme ne doit en aucun cas montrer systématiquement à une femme qu’il a des besoins sexuels à combler pour attirer sa pitié et qu’elle finisse par accepter de coucher avec lui. C’est totalement contraire au comportement qu’un séducteur doit adopter. Il ne doit pas se montrer needy ni dans le besoin. Pour en revenir à la séduction en ligne, spammer une femme vous rendra définitivement invisible à ses yeux. Si elle ne répond pas à vos messages, laissez quelques jours s’écouler et renvoyer un dernier message. Si vous n’avez toujours pas de réponse, patientez jusqu’à ce qu’elle vous réponde ou passer à autre chose. Evitez de provoquer en vous de la frustration inutile car un homme frustré ne pourra jamais être un bon séducteur.

Comment comprendre une femme et les signes qu’elle vous envoie

Demandez à un homme comment comprendre une femme, les mêmes signes d’intérêt  ressortiront de leurs bouches : une femme qui rigole, une fille qui rougit, une nana qui évite votre regard. Un homme ne doit pas passer pour un gros dragueur, ne pas être timide, avoir confiance en vous, être doté d’une belle voix, être grand et beau, avoir la tchat tandis qu’une femme doit adopter d’autres qualités pour séduire un homme et beaucoup d’entre nous sommes incapables de le comprendre. Un critère est souvent délaissé pour détecter afin de savoir si une fille est intéressée par nous ou pas. Il s’agit pourtant d’une des compétences primordiales à posséder en séduction pour comprendre les femmes : l’intelligence sociale. Que signifie ce concept ? Comment peut-on la définir ? Est-il possible de l’apprendre ou est-ce quelque chose d’inné ? Cet article sera particulier puisque j’y analyserai l’une des définitions du concept proposée sur le site de Kamal.

seduction synergologie femme

Définition

L’intelligence sociale se définit comme la capacité à réfléchir sur le « vivre ensemble », à analyser les liens sociaux pour agir de manière consciente et maîtrisée sur et avec autrui (une inconnue avec qui vous aimeriez flirter par exemple). Cette définition est tirée d’un rapport de Jean-François Chantaraud. Maintenant, analysons l’une des choses essentielles à maîtriser pour bien comprendre les comportements féminins, savoir séduire une fille et la faire succomber : la synergologie.

Comment comprendre une femme grâce à la synergologie

Lorsque je me balade sur le site de Kamal, j’y vois énormément d’articles parlant de développement personnel, de communication et de psychologie. Ces trois disciplines sont omniprésentes dans le monde de la séduction masculine et toutes les méthodes de séduction nécessitent une certaine connaissance de ces trois domaines pour une bonne mise en pratique.  Récemment, je lisais un des articles de Kamal sur la synergologie. Il s’agit d’une pratique consistant à identifier et interpréter la communication humaine, à partir de l’analyse du langage corporel d’une ou de plusieurs personnes. Kamal indique qu’il existerait plusieurs gestes reconnaissables et faits par les femmes qui peuvent confirmer l’idée que vous leur plaisez et ainsi augmenter vos chances de séduire. Nous allons les voir juste après.

Petit conseil : Suivre quelques cours en séduction ne permettra pas de trouver une solution à tous vos problèmes par magie. À l’inverse, si vous êtes prêt à vous investir régulièrement, analyser vos erreurs pour ne plus les faire est un excellent choix pour améliorer vos compétences. Savoir aborder une femme correctement (sans être lourd et insistant), établir un contact physique franc avec elle, l’embrasser et finir ensuite dans votre lit ne se fait pas du jour au lendemain. Les étapes ne se grillent pas surtout quand on ne les connaît pas. Vouloir trop se précipiter, c’est comme partir avec une jambe en moins lors d’un sprint en athlétisme : on commence désavantagé.

Les mains dans les cheveux

Si une femme se caresse longuement les cheveux pendant que vous lui parlez, c’est qu’elle est très certainement intéressée par votre discours et prend un réel plaisir à vous écouter. Elle trouve ça agréable, se caresse les cheveux car elle trouve le moment sympathique et le fait de faire ce geste renvoie à un sentiment doux et paisible. La caresse dans les cheveux peut également être perçu comme un signal indirect envoyé par la femme : une invitation à établir un premier contact physique avec vous. Si vous êtes encore un novice en synergologie, prenez le temps de bien comprendre les signaux féminins et ne vous précipitez pas tête baissée dès la première main de la femme mise dans ses cheveux.

L’approche subtile en simultané

L’approche subtile regroupe l’ensemble des signaux listés dans cet article. Il n’est pas rare qu’une femme envoie plusieurs signaux simultanément. On parle alors d’approche subtile en simultané. Kamal explique comment bien les analyser. Il donne un premier exemple avec une femme en face d’un homme qui poserait son sac à main sur la table, faisant ainsi barrière entre l’homme et elle. Il explique que ce geste est similaire à un refus de communiquer ou bien une envie de la demoiselle de révéler un peu plus de son intimité. Ce constat fait par Kamal reste à mon goût, beaucoup trop général. Nous vivons dans une société où l’on répète systématiquement aux femmes de ne pas se montrer ouvertes dès le premier rencard, d’agir froidement avec les hommes et paraître difficiles à séduire. C’est peut-être pour cette raison qu’elles adoptent inconsciemment ce type de comportement même s’il est parfois contradictoire à leurs envies du moment. Une femme doit savoir réveiller l’appétit sexuel, qui ensuite, se décidera véritablement à séduire la nana en question. Les femmes usent de sous-entendus et approches subtiles indirectes pour envoyer des signaux aux hommes.

Le pincement de bouche

En séduction, la bouche joue un rôle très important. C’est elle qui vous permet d’embrasser une femme pour la première fois lors d’un rencard. Au-delà de ce fait, la bouche renvoie à la notion d’amour et d’engagement avec une personne. Toutefois, Kamal parle davantage du visage dans son article. Pour en revenir à la bouche, c’est différent que de se gratter le nez ou le menton. Le caractère sexuel est plus présent avec cet organe. Néanmoins, la synergologie ne doit pas systématiquement être appliqué au moindre geste effectué par une femme. Si vous commencez à renvoyer à un caractère sexuel chaque mouvement d’une nana, vous passerez pour un pervers obsédé. Retenez que les signaux envoyés par les femmes sont bien différents des nôtres. Une femme n’hésitera pas à taquiner un homme et aller à l’encontre de ses principes pour le séduire. Leur rôle en société en empêche plus d’une à faire le premier pas vers les hommes. Nos ancêtres n’ont appris aux hommes comment comprendre une femme. Nous sommes donc dans des rôles de passif-actif où la femme cherchera uniquement à envoyer des signaux implicites au lieu de se montrer entreprenante pour attirer l’attention des hommes.

La main sur une partie du corps

Lorsqu’une femme pose une main sur une partie de son corps, ce n’est pas systématiquement un signal sexuel. Mais ça peut aussi en être un ! En revanche, comme le souligne très bien Kamal dans son article, si une femme se met à bouger systématiquement (une main sur la joue, puis sur le front, etc), c’est qu’elle cherche sûrement à attirer votre attention et voir si vous êtes toujours attentif à sa personne. Il peut donc s’agir d’un signal indirect que vous ne devez pas négliger. Si vous ne savez pas comment comprendre une femme, apprenez à saisir les perches qu’elle vous tendra.

Les yeux

Analyser les yeux d’une femme lors d’un rencard est extrêmement important pour savoir si vous êtes face à une fille intéressée. Cette partie du visage donne des explications sur pas mal de choses. En général, une nana a connaissance des signaux qu’elle envoie et sait se montrer sexy sans avoir nécessairement à enlever ses vêtements pour exciter un homme. Grâce à ses yeux et son regard, elle saura transmettre ce qu’elle ressent à l’instant T. Toujours selon Kamal, on pourrait exprimer un sourire, un sentiment  uniquement grâce aux yeux. Chose que je trouve par ailleurs très vrai. Pour séduire une femme, il est inutile de se rendre sur des applications de rencontre comme Tinder où la concurrence est devenue de plus en plus rude. Apprenez plutôt la synergologie, développez votre intelligence sociale et utilisez votre cerveau pour détecter les signaux féminins. Il est inutile d’apprendre à comment comprendre une femme si vous n’êtes pas en mesure de détecter les signaux de base qu’elle vous envoie.

Comment étudier une femme

Comprendre une femme n’est pas une chose et chacune a ses propres caractéristiques. Dès lors, vous pourrez très bien analyser les signes d’une fille et ne pas comprendre les signaux envoyés par une autre alors qu’elles semblent identiques en tout point. Ne vous inquiétez pas, c’est quelque chose de tout à fait normal et cela demande du temps de réussir à développer une certaine intelligence sociale pour réussir à s’adapter à tous les profils féminins. Pour étudier une femme, il vous faudra être curieux ! N’hésitez pas à lui poser des questions sur ce qu’elle aime, ses passions, ses hobbies au quotidien et bien plus encore. Il faut que vous soyez en mesure d’obtenir un large panel d’informations pour dresser petit à petit le profil féminin en face de vous. Bien entendu, il ne vous faut que votre rencard devienne un interrogatoire policier. Faites-en sorte de parler de vous également mais ne vous privez de lui poser des questions. C’est extrêmement important.

En plus des différents signaux que nous avons abordé un peu plus haut, vous aurez l’occasion de voir en lui posant des questions si les signes qu’elle vous envoie sont en accord avec ses propos. Ainsi, vous verrez rapidement si elle cherche à masquer au mieux ses sentiments par simple souci d’égo ou autre ou si elle vous envoie des fausses perches et dans le cas présent, il vaut mieux ne pas passer plus de temps à essayer d’obtenir avec elle sur le moment. 

Si vous êtes en couple, sachez que votre relation amoureuse ne tiendra jamais sur le long terme si vous n’êtes pas en mesure de comprendre votre partenaire. Le langage est un secret des femmes et elles n’ont jamais appris à communiquer explicitement ce qu’elles ressentent puisque la société a toujours véhiculé l’image d’une femme réservée qui ne montre pas ce qu’elle souhaite ou veut vraiment à un homme. C’est à vous de comprendre les femmes à travers leurs gestes et aucun coach en séduction ne pourra vous l’apprendre. Seul l’expérience, les réussites et les échecs vous le permettront.

Certains sociologues comme Stéphane Edouard proposent des séminaires de psychologie féminine et de développement personnel très intéressants si vous voulez parfaire vos connaissances avec des cours en ligne.

Ma définition de l’intelligence sociale

L’intelligence sociale renvoie à l’idée de savoir s’adapter à son environnement social, le comprendre pour pouvoir mieux l’exploiter ensuite. Cela passe par une capacité à s’immiscer dans des nouveaux groupes sociaux, sortir de sa zone de confort et savoir comprendre des femmes qui ne nous ressemblent en aucun point.

Conclusion

Finalement, comment comprendre une femme ? Qu’est-ce qu’il faut faire concrètement ? Soyez curieux, posez des questions et soyez attentif. Rencontrez également des nouvelles personnes pour faire face à des profils féminins que vous ne connaissez pas. Plus vous allez être confronté à des situations inédites et méconnues, mieux vous serez apte à comprendre et vous adapter à tout type de femme. 

Ressource utilisée pour la rédaction de cet article : https://www.seductionbykamal.com/synergologie-gestes-amoureux/